Help

jakob-lorber.cc

Chapitre 1 Grand Evangile de Jean, Boek 1

9. Ce premier verset ainsi expliqué, chacun peut le comprendre et le second se comprend de lui-même, c'est-à-dire que le verbe susmentionné ou la lumière, ou la grande idée créatrice n'est pas issue de l'essence divine originelle, mais est de toute éternité une avec Dieu et pareille à Dieu Lui-même, de sorte qu'elle ne comporte en soi aucun devenir, ce qui explique pourquoi il est dit : «Au commencement, ou à l'origine, toute existence et tout être à venir était par Dieu, en Dieu, de Dieu, soit Dieu Lui-même de part en part».

10. Ce verset fait allusion, de manière évidente, à la définition du premier verset de la «parole» ou de la «lumière», origine de toute existence ou de tout être à venir parfaitement existant, mais non encore manifestement exprimé.

11. Par conséquent, ce troisième verset sous sa forme réelle signifie : tout être tire son origine de cet être primordial qui est en lui-même de part en part l'origine éternelle de son propre être. La lumière, la parole et la volonté de cet être se sont dégagées de sa propre lumière; son idée créatrice originelle est partie d'elle-même, pour se manifester sous une forme visible. Dans toute l'étendue infinie, rien n'est apparu et n'a pris forme visible sans être issu de cette origine même et sans être passé par ce même processus.

12. De la compréhension de ces trois versets découle celle du quatrième.

Chapitre 1 Version mobile Mentions légales