Help

jakob-lorber.cc

Chapitre 186 Grand Evangile de Jean, Boek 8

Les troisième et quatrième feux purificateurs

1. (Le Seigneur :) « La troisième sorte de feu sera celle-ci : une centaine d'années auparavant. J'éveillerai des voyants, des prophètes et des serviteurs toujours plus éclairés, qui, partout, instruiront les peuples en Mon nom avec une égale clarté et une égale vérité, les libérant de toutes sortes de mensonges que les faux prophètes et prêtres auront répandu en Mon nom pour leur perte - ce qu'ils commenceront à faire dans un temps peu éloigné, et ont déjà commencé ici et là en ces temps où Je suis parmi vous.

2. À l'instar des prêtres païens, ils feront de faux signes et de faux miracles et séduiront beaucoup de gens, gagnant ainsi grandes richesses terrestres, pouvoir et prestige ; mais ils perdront tout et disparaîtront tout à fait par le troisième feu et sa très claire lumière. Et les rois et princes qui voudront leur venir en aide perdront ainsi tout leur pouvoir, leurs biens et leur trône ; car Je lèverai contre eux Mes rois et Mes généraux à qui Je donnerai la victoire, et c'est ainsi que l'ancienne nuit de l'enfer et de ses messagers prendra fin parmi les hommes de cette terre.

3. Les mêmes ténèbres qui règnent à présent sur la cérémonie païenne aveugle et absurde que l'on nomme culte divin existeront encore en ce temps-là, mais elles seront totalement anéanties par la troisième sorte de feu, venue des cieux ! Car le mensonge ne sera pas plus capable de lutter victorieusement contre la lumière de la vérité céleste que la nuit naturelle ne peut résister au lever du soleil ! Elle doit s'enfuir dans ses plus profondes cavités, et, une fois éclairés, ceux qui étaient dans la nuit ne partiront plus à sa recherche.

4. Après t'avoir décrit la troisième espèce du feu qui détruira les ténèbres humaines, Je vais t'en montrer une quatrième sorte par laquelle la terre, les hommes et toutes les créatures seront purifiés lors de Ma seconde venue ; ce feu sera constitué de grandes révolutions naturelles de toute espèce, et spécialement en ces endroits de la terre où les hommes auront bâti de grandes et splendides cités où régneront le pire orgueil, l'insensibilité, mauvaises mœurs, fausse justice, pouvoir, prestige et oisiveté, mais aussi la plus grande pauvreté et toutes les détresses amenées par l'épicurisme sans limites des grands et des puissants.

5. L'amour excessif du gain fera construire dans ces villes de grandes fabriques de toute sorte, où, en place des mains de l'homme, travailleront le feu et l'eau alliés à mille sortes de machines d'airain fort élaborées. La combustion de ces machines sera assurée par le très ancien charbon de terre, que les hommes de ce temps-là iront prendre en quantités gigantesques dans les profondeurs de la terre.

6. Quand ces agissements permis par la puissance du feu en seront arrivés à un point culminant, l'atmosphère, en ces points de la terre, sera si saturée d'éléments éthériques combustibles qu'elle s'enflammera tantôt ici, tantôt là, réduisant en cendres ces villes et ces contrées avec un grand nombre de leurs habitants ; et, bien sûr, ce sera là une grande purification fort efficace. Ce que le feu ainsi produit n'aura pas atteint, d'autres grandes tempêtes terrestres de toute sorte l'atteindront, lorsque ce sera nécessaire, cela va de soi ; car rien ne sera brûlé ni détruit sans nécessité.

7. Or, l'atmosphère terrestre sera aussi délivrée par là de ses émanations et de ses esprits naturels mauvais, ce qui aura sur toutes les autres créatures terrestres une heureuse influence et profitera également à la santé naturelle de l'homme, car cela mettra fin aux nombreuses maladies néfastes, et les hommes pourront arriver forts et en bonne santé à un âge avancé.

8. Comme les hommes ainsi purifiés seront dans Ma lumière et, par la suite, observeront toujours avec un vrai zèle Mes commandements d'amour, ils pourront se répartir entre eux la possession de la terre en sorte que chacun possède suffisamment pour ne jamais souffrir de misère s'il travaille bien ; et les chefs des communautés comme les rois, pleinement soumis a Ma volonté et à Ma lumière, feront en sorte que, dans leur pays, le peuple ne manque jamais de rien. Moimême, Je visiterai les gens, tantôt ici, tantôt là, afin de les fortifier et de les édifier, partout où les hommes auront un très grand amour et un très grand désir de Me voir.

9. J'ai donné là à ta question une réponse que vous pouvez bien comprendre, vous, les Grecs. C’est une prophétie pour un avenir certes assez éloigné, mais elle ne manquera pas de s'accomplir pour autant ; car cette terre elle-même et tout le ciel visible pourront disparaître avec tout le reste, mais aucune de Mes paroles ni de Mes promesses ne restera inaccomplie. - As-tu bien compris cela ? »

Chapitre 186 Version mobile Mentions légales